Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Cercle de Réflexion et d'Action Citoyenne (CRAC Mali)

Forum International des Jeunes sur la Paix , la Sécurité et le Développement au Sahel

1 Octobre 2014, 10:36am

Publié par cracmali

Forum  International des Jeunes sur la Paix , la Sécurité  et le Développement au Sahel

CRAC Mali, représenté par Modibo KAMISSOKO, a participé au 1ER Forum International des Jeunes sur la Paix , la Sécurité et le Développement au Sahel tenu du 16 au 17 Septembre 2014, à Bamako.

Ce forum organisé par le Forum de Bamako et le CNJ a vu la participation de plus de 250 jeunes venus d’Europe, d’Afrique et du Mali, le tout piloté par un parterre d’éminentes personnalités, de chercheurs, de consultants, de politiques et de personnes ressources ont pris part à ce forum afin de discuter et d’apporter leur expertise à la recherche des solutions sur les crises sécuritaires et paix dans la zone sahélo-saharienne.

La Cérémonie Officielle d’Ouverture était présidée par son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita Président de la République, Chef de l’Etat, suivi du Panel du Président de la République avec 10 jeunes sur des questions cruciales du moment.

Des personnalités comme Pr André Bourgeot, Directeur de recherche au CNRS France, Pierre Buyoya Misahel, le représentant de Bert Koenders Minusma et ont été les panelistes et chacun dans sa thématique a apporté sa perception et sa piste de solution à la problématique Paix, Sécuritaire et Développement au Sahel.

Au deuxième jour des travaux, on a assisté à l’intervention d’éminents panelistes sur des thématiques différentes. Ces personnalités sont entre autres : Youssouf cissé chercheur sénégalais, qui s’est étalé sur la synthèse d’une enquête menée auprès des jeunes sur les crises sécuritaires ; Dr Cheikh Tidiane Gadio ancien Ministre et Président d’IPS Sénégal s’est penché sur le Dialogue Intergénérationnel sur le Panafricanisme, l’Intégration africaine et les défis de la renaissance africaine ;Talal Salahdine de Amadeus Maroc, Eliane Paul Meubeukui de AFGD Cameroun et Hafizou Toure du collectif CRI de cœur ont échangé avec l’auditoire sur le partage d’expériences dans la bande sahélo-saharienne dans le domaine de la Paix et du Développement : engagement citoyen des jeunes.

Il y a d’autres panelistes comme Monsieur Mahamane Baby Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Nabé Vincent Coulibaly directeur CIEF sarl, Amadou Cisse directeur général de l’APEJ et Ibrahima Bamia président de la fédération Nationale des Jeunes Ruraux qui se sont exprimés sur l’emploi des jeunes en milieu rural et sur d’autres problématiques relatifs à l’emploi.

Dominique Boutinaud du service civique d’aide au développement SCAD France, Oumar Diamoutene du réseau jeunesse et TIC, Emanuela Di Gropello chef des secteurs sociaux Banque Mondiale, ont échangé avec l’auditoire sur le partage d’expérience sur les initiatives et projets de jeunes dans les domaines des TIC, de la Citoyenneté, Education, emploi, formation professionnelle et le sport.

Des motions spéciales ont été adressées à Monsieur le Président de la République, au Gouvernement, aux Organisateurs, et aux participants pour leur soutien, leur apport, leur accompagnement et leur participation pour la bonne réussite de ce forum.

Au terme du Forum International des Jeunes sur la Paix, la Sécurité et le Développement au Sahel tenu à Bamako du 16 au 18 Septembre 2014, nous jeunes venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Centre Afrique, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Gabon, du Mali, du Maroc, du Niger, de la Mauritanie, du Sénégal, de la Tunisie, du Tchad et des Diasporas.

Nous jeunes, s’engageons au regard des enjeux géo stratégiques au Sahel, à :

Mutualiser nos ressources pour accompagner les efforts de stabilisation, de paix, de sécurité et de développement au Sahel.

Mettre en place des Initiatives de Jeunes pour la Stabilité, la Paix et la Sécurité au Sahel.

Nous formulons par ailleurs à l’endroit des autorités et des partenaires les recommandations suivantes :

  • Appuyer la mise en place d’un partenariat durable et effectif entre les jeunes des pays du Sahel pour promouvoir la paix, la sécurité et le développement à travers des initiatives et actions innovantes
  • Renforcer l’intégration des jeunes au sahel à travers le soutien des initiatives transfrontalières
  • Elaborer et mettre en œuvre un programme « jeunesse, paix, sécurité et développement au sahel »
  • Créer un «prix» qui récompensera annuellement les jeunes qui se sont particulièrement investis et distingués dans la promotion de la paix, de la sécurité et du développement au sahel
  • Mettre en place un système d’identification et d’accompagnement des jeunes leaders dénommés « ambassadeurs de la paix, de la sécurité t du développement au sahel»
  • Soutenir la création d’une stratégie de communication fédérant les jeunes autour de leur implication véritable dans les crises qui minent le sahel
  • Lutter plus efficacement contre le chômage, la précarité et l’injustice sociale dont sont victimes certains jeunes au sahel
  • Renforcer le lobbying auprès des Chefs d’Etat et de Gouvernement pour plus de collaboration et d’implication des jeunes sur toutes les questions liées à la paix, à la sécurité et au développement
  • Institutionnaliser le « Forum international des jeunes pour la paix, la sécurité et le développement au sahel »
  • Créer un comité permanent pour l’organisation dudit forum et le suivi de ses recommandations

Modibo KAMISSOKO

Commenter cet article
S
C'est avec intérêt que je prends acte de votre dévouement qui va de paire avec la volonté de tous les Présidents de la République particulièrement notre Président Ibrahim Boubacar KEITA. Un cercle de réflexion qui mérite d'être soutenu quand on fait un tour des idéo dont -il est animé. Bravo les jeunes du monde entier, singulièrement la jeunesse malienne. Mes encouragements à tous les membres, le Président Modibo KAMISSOKO. VIVE le MALI!!!!
Répondre
A
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter. <br /> <br /> Cordialement
Répondre
C
Merci
T
On en veut encore traité de cette manière. Merci.
Répondre
T
merci